Ligne B

A l'horizon 2020/2025, le réseau tramway existant devrait s'agrandir. Cela passera par la création d'une ligne B qui devrait desservir des aires urbaines jusqu'à présent oubliées par l'axe actuel nord-sud.

Sa construction ne devrait pas entraîner la création de nouvelles infrastructures coûteuses. A titre d'exemple, le Centre de Maintenance de Tours Nord a déjà été conçu pour accueillir le parc roulant d'une éventuelle seconde ligne.

Différents tracés sont actuellement envisagés et cela implique un questionnement complexe : quelles communes doivent être desservies en priorité ? Les quartiers en cours de requalification devront-ils attendre ? La desserte actuelle des hôpitaux est-elle satisfaisante ? Comment composer avec la topographie ? Cette nouvelle ligne doit-elle avoir un tronçon commun avec les voies existantes ? Les ingénieurs doivent y répondre avant de présenter officiellement leurs propositions.

Cette première étape marquante dans la concrétisation de ce nouveau projet devrait intervenir au cours de l'année 2017 avant de s'engager dans le calendrier prévisionnel suivant :



  • 2017 : concertation sur le tracé
  • 2019 : enquête d'utilité publique
  • 2020 : lancement des travaux
  • 2023 : mise en service


  • Cap au sud !

    L'hypothèse la plus probable est que la future ligne B ait son terminus à l'hôpital Trousseau de Chambray-lès-Tours, elle desservira ainsi l'un des équipements de santé majeurs du département. Une extension vers la commune de Saint-Avertin et le centre commercial des Grands-Champs est envisageable.

    La voie pour descendre vers Tours est déjà en partie tracée. L'actuelle ligne de bus 2 Tempo y circule dans un site propre de 2,5 kilomètres. Le tramway contournerait le parc de Grandmont en utilisant l'avenue de l'Alouette avant de s'arrêter à la piscine du Lac et son parking relais. Autre possibilité, le quartier des Fontaines pourrait être traversé par un tracé empruntant la route de Saint-Avertin, l'avenue Mozart puis l'avenue Stendhal.

    Site propre de la ligne 2 Tempo, avenue du Grand Sud (Chambray-lès-Tours)


    Une fois l'avenue de Grammont rejointe, il se raccorderait au réseau existant à hauteur du carrefour de Verdun. Pour l'heure, aucun aiguillage n'est en place, mais des essais ont été réalisés en décembre 2012 lors de la pose des voies de la ligne A. Sur cette photo, l'hypothétique embranchement sud est parfaitement visible.



    Direction l'ouest ou l'est ?

    Après avoir emprunté un tronçon commun avec la ligne existante, les voies devraient se séparer à nouveau. Un temps envisagé, le nord de la ville ne devrait pas voir sa desserte renforcée du fait qu'il soit déjà traversé par la ligne A. Deux hypothèses sont envisagées : partir à l'est vers la ville de Saint-Pierre-des-Corps (15 849 habitants en 2013) depuis la gare de Tours ou rejoindre l'hôpital Bretonneau, à l'ouest, en bifurquant à partir de la place de la Liberté.

    Cette dernière possibilité entraînerait le déploiement d'un nouveau plan de circulation boulevard Jean Royer. Le tramway traverserait ensuite l'un des plus importants projets urbains des années à venir : la création du nouveau quartier sur le site des casernes Beaumont-Chauveau. Il rejoindrait ensuite le boulevard Tonnellé pour y effectuer son terminus à l'hôpital Bretonneau.


    Plan du futur quartier Beaumont-Chauveau


    Concernant le tracé corpopétrussien, la ligne B emprunterait le boulevard Heurteloup avant de rejoindre l'avenue Jean Bonnin, en grande partie pré-aménagée, puis le centre-ville avec un terminus sur le parvis de la gare.

    Retrouvez ces suggestions plus détaillées ci-dessous. Ces cartes sont interactives, vous pouvez zoomer et cliquer sur les différents éléments afin d'obtenir davantage d'informations.




    Important : les documents présentés sont des réalisations personnelles, elles n'engagent en rien les autorités officielles